Projet ONEMA « pertes et ressources en eau »

ONEMA « pertes et ressources en eau »

IDENTIFICATION

Financeur

Convention Irstea-ONEMA 2013-2015

Date de démarrage

2013

Partenaires

Irstea Netwater Bordeaux

Irstea G-EAU Montpellier

Agences de l'Eau

Smegreg

Membres impliqués

Caty Werey - Contribution dans l’axe : Prendre en compte le partage des rôles dans l’optimisation des prélèvements

Christophe Wittner - Contribution dans l’axe : Prendre en compte le partage des rôles dans l’optimisation des prélèvements

DESCRIPTIF DU PROJET

L’article 161 de la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement (Grenelle II) comporte des dispositions visant à réduire les pertes des réseaux d’eau potable. La mise en œuvre de ce dispositif, son ciblage pour qu’il atteigne son objectif de préservation de la ressource en eau et son évaluation soulèvent des questions scientifiques et techniques. Cette action est pour partie dans la continuité de l’action « Amélioration de la gestion des infrastructures – Réduction des fuites dans les réseaux AEP » réalisée de 2009 à 2011 dans le cadre de la convention Onema/Cemagref. Elle constitue la suite de l’action qui porte le même titre au sein de la convention Deb/Irstea pour l’année 2012. L’action poursuit 4 objectifs principaux :

  • Caractériser l’intérêt de la réduction des pertes pour la préservation de la ressource
  • Evaluer de façon globale le potentiel de réduction des prélèvements AEP
  • Prendre en compte le partage des rôles dans l’optimisation des prélèvements
  • Evaluer l’impact de la politique mise en place sur la préservation de la ressource

Elle débute en 2012 dans le cadre de la convention Deb/Irstea et se poursuivra de 2013 à 2015 dans le cadre de la convention Onema/Irstea. Sa poursuite au delà de cette échéance sera décidée aux vues des résultats et de l’actualité technique et réglementaire.