Projet Paysage

Paysages - Les évolutions paysagères de territoires soumis à un risque naturel : Analyse exploratoire des représentations de coulées boueuses en Alsace

IDENTIFICATION

Financeur

CS Engees

Date de démarrage

Novembre 2015

Membres impliqués

Carine Heitz

DESCRIPTIF DU PROJET

Dans le cadre du présent projet, nous nous intéressons aux représentations individuelles de paysages soumis à un risque de catastrophe naturelle (ici les coulées boueuses). Notre travail s’inscrit dans un système complexe de relations entre le milieu naturel, les acteurs présents dans ce milieu et leurs interactions avec le paysage. La nature et la complexité de ces relations, nous paraissent intéressantes et soulèvent les questionnements suivants :

  • Quels sont les liens entre les représentations et les usages des paysages ?
  • De quelles façons les évolutions paysagères sont-elles ressenties que ce soit dans le temps et/ou dans l’espace ?
  • De quelle façon les modifications du paysage apparaissent dans des propositions de gestion (peut-être collectives) du risque ?
  • Une modification paysagère dans le but de diminuer la vulnérabilité face au risque est-elle acceptable pour les individus ? et comment se traduit cette « acceptabilité » ?

Pour mesurer cette représentation du paysage actuel et de ses potentielles modifications, l’outil principal que nous mobiliserons est la cartographie cognitive par le dessin à main levée de l’environnement proche des habitants (connue dans la littérature anglo-saxonne sous le nom de « sketch map »). L'utilisation d'un tel outil permettra aux individus de reconstituer ou dessiner « leur » paysage quotidien afin de distinguer les éléments fédérateurs ou « nœuds paysagers » importants aux yeux des sondés. Ces données permettront d'identifier les différences existantes entre une représentation et une réalité physique et permettront de répondre à la dialectique entre représentation et usage des paysages. Cette technique a déjà été utilisée dans le cadre de l'étude des coulées boueuses pour identifier (et une représenter spatialement) des zones perçues comme risquées par les habitants de plusieurs communes alsaciennes exposées aux coulées boueuses (Heitz, 2009). Cette première expérience ainsi que l’analyse des données alors obtenues nous ont permis d’identifier les points d’attention lors de la définition d’un tel protocole d’enquêtes

Mots-clés:
Représentations ; paysages ; coulées de boue